24 Jean-Charles de Castelbajac

1200px-PhotosetieneclementJean-charles de Castelbajac par (c) Etienne Clement

Jean-Charles de Castelbajac fonde l’entreprise portant sa marque à l’aube des années 1980 et se fait connaître du public par son approche novatrice remplie de recyclages et de références à l’enfance ou à l’art, le tout dans une ambiance le plus souvent très colorée. Dans un mélange de genres avec son activité de styliste pour ses boutiques, il habille tout au long de sa carrière de nombreux artistes, ainsi que des personnalités médiatiques ; ces personnalités, à l’image de Fara fawcet, Vanessa paradis ou Lady Gaga, lui offriront une visibilité importante en portant certaines de ses créations les plus emblématiques, vêtues parfois de nounours ou de grenouilles. De la même génération de création que Thierry Mugler, Jean-Paul Gaultier ou Kenzo, il est dans le sannées 80 l’un de ces « jeunes créateurs » qui renouvellent la mode de l’époque, refusant le conformisme de la traditionnelle haute couture; haute couture qu’il abordera finalement une fois dans les années 2000.

Tout au long de sa carrière, ayant le goût des rencontres, il sait s’entourer d’artistes contemporains qui participent à ses créations, et collabore depuis des décennies avec de nombreuses marques variées du domaine de l’habillement, de la consommation, ou du mobilier. Après un court passage auprès d’André Courrèges avec qui il est parfois comparé, il crée des vêtements liturgiques pour les JMJ Au milieu des années 2000, il est exposé au Victoria and Albert Museum ainsi qu’au Musée de la Mode de Paris .

Chevalier de la Légion d’honneur, Jean-Charles de Castelbajac est également commandeur des Arts et des Lettres

En 2014, il a été nommé aux Globes de Cristal dans la catégorie Meilleur créateur de mode.

Jean-Charles fait partie de ces artistes indociles et joyeux dont la poésie et la créativité ne se laissent jamais borner – à l’image de ses dessins à la craie spontanés et improvisés qui l’ont mis un jour au hasard sur mon chemin.

Pour terminer l’aventure de 24, il dessine et conçoit un mannequin ultra protecteur et tourné vers l’avenir …sans nostalgie.

Son « courreur dans la nuit silencieuse » est la dernière vitrine de mon calendrier de l’Avent.IMG_8158

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s